En 1476, Robert de Barre, Baron de La Guerche  et Seigneur de Jouet passait un accord avec l’Abbaye de Fontmorigny, alors propriétaire exclusif du Moulin de Hautefer, concernant le péage des Planches. En 1607, François de Montholon alors Seigneur vendit à Etienne de Tenon la Seigneurie de Jouet comme annexe à celle de La Guerche. L’abbaye de Fontmorigny possédait une grange des dîmes située sur la côte près du Plessis. Pendant tout ce temps Jouet restait malgré tout un hameau. La Paroisse de Dompierre disparut, c’est à St-Germain qu’elle fut créée. Comme Jouet, St-Germain portera différents noms au cours de l’histoire : Ecclésia Sancti Germani en 1178, Sanctus Germanus Super Albeyam en 1251. L’église de St-Germain fait toujours partie du diocèse de Nevers et a pour chapelain Jean de Bregyons en 1185. En 1361 les anglais étaient maîtres de la région ; on peut leur attribuer les ravages qui ont mutilé cette église. Simple chapelle, elle fut agrandie en 1755 par la création d’un chapiteau. A la révolution cette église est transformée en fonderie à canons, à cette époque la commune porte le nom de de La Cannonière sur l’Aubois, c’était en l’an III de la République, du 29 mai 1794 au 15 janvier 1796.  Il fallut attendre 1806 pour que l’église soit restituée au culte catholique.

La liste est longue des Maires, Agents et Commissaires Municipaux qui ont dirigé cette commune. Nous pouvons noter que certains noms reviennent au cours des années : la famille Cacadier, la famille Paultre, la Famille Servois. Si les prénoms changent au cours du temps, les noms de ces familles s’inscrivent dans la continuité.

Print Friendly, PDF & Email